Communiqué de presse : Prévenir, sensibiliser, valoriser, une opération de police de l’environnement s’est déroulée ce dimanche 24 mai sur la « Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors »

Mise en ligne : 
01/06/2020
Ce dimanche 24 mai 2020, une opération de police de grande ampleur a été organisée sur la Réserve naturelle nationale des Hauts-Plateaux du Vercors pour veiller au respect de la réglementation de cet espace protégé.

Un lieu hors du commun prisé et à préserver

Lieu de loisirs, de découverte ou tout simplement d’évasion, les Hauts-Plateaux du Vercors sont très prisés par les passionnés de nature ou de grands espaces qui viennent alors profiter de la faune et de la flore sauvages ou de paysages peu communs. Or, si cette Réserve naturelle possède une grande diversité d’espèces sauvages, nombre d’entre elles sont sensibles au dérangement ou aux perturbations de leur milieu.

Le Parc naturel régional du Vercors gère cet espace classé en « Réserve naturelle nationale » depuis 1985 notamment en menant des actions de sensibilisation destinées à tous les usagers de ce territoire de plus en plus fréquenté.

Les gardes de la Réserve naturelle ont, parmi leurs multiples missions, la responsabilité de veiller au respect de la réglementation visant à en préserver les richesses naturelles et de surveiller le bon état de conservation des espèces fragiles. Ces dernières années, ils ont malheureusement remarqué une augmentation du manque de respect de la réglementation :survol (à moins de 300 m dont les drones), chiens, VTT hors pistes autorisées, feux au bivouac…, sont les infractions régulièrement constatées.

Ces réglementations ont toutes des raisons liées au dérangement de la faune et à la préservation de la flore. A titre d’exemple, en septembre dernier, un feu a couvé pendant plusieurs jours à partir de quatre zones éloignées les unes des autres de quelques dizaines de mètres, et a provoqué d’importants dégâts :600 m² ont brulé parfois jusqu'à 1 mètre de profondeur ainsi qu’une vingtaine d'arbres. Ce feu a été occasionné par un feu de bivouac mal maîtrisé ou oublié ou encore par une cigarette jetée sur place et mal éteinte.  Il a fallu l’intervention des pompiers du SDIS261 et plus de dix jours de surveillance pour s’assurer que le feu ne reprendrait pas.

De l’éducation à l’environnement à la police de l’environnement, un éventail d’actions en matière de sensibilisation !

En application d’un protocole signé entre le Parc naturel régional du Vercors et les procureurs de la république de Grenoble et Valence, le Parc du Vercors a sollicité l’ensemble des organisations de police des départements de la Drôme et de l’Isère pour participer à une opération d’envergure sur la Réserve naturelle. Gendarmes (des brigades locales, des groupes Contact Isérois et du PGHM2), policiers des CRS de Montagne, agents de l’ONF3, de l’OFB4 et de la Réserve naturelle nationale des Ramières sont venus prêter main forte à l’équipe des gardes des Hauts-Plateaux du Vercors.

33 agents étaient donc répartis sur l’intégralité des 17 000 hectares de la plus grande Réserve naturelle du territoire terrestre métropolitain. Plus de 1 000 personnes ont été comptabilisées, les agents ont échangé avec plus de la moitié d’entre elles pour expliquer la réglementation. Cette opération n’a abouti qu’à une seule verbalisation :un véhicule stationné sur une piste interdite. Aux entrées de la Réserve naturelle, il a été demandé à quelques personnes avec chiens ou VTT (sur des pistes non autorisées) de faire demi-tour.

Le procureur de la République de Grenoble et le procureur adjoint en charge de l’environnement ont participé à l’opération côté Isère, en présence de la brigade de la Mure et du groupe contact de Clelles, des CRS de Montagne, du président du Parc naturel régional du Vercors et de la vice-présidente en charge de la Réserve naturelle.

Sur les versants drômois, madame la Sous-Préfète de Die a également participé à l’opération en présence du directeur du Parc naturel régional du  Vercors et du 1er vice-président.

Le Parc naturel régional du Vercors tient à remercier l’ensemble des participants de cette opération de police de l’environnement, volontaires et investis pour la préservation de ces espaces d’exception. Il souhaite également, avec l’ensemble de ces participants, remercier toutes les personnes rencontrées ce dimanche qui ont montré pour la plupart à quel point elles étaient déjà sensibles à la protection des richesses de cet espace protégé.

La Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors est un territoire exceptionnel qui mérite l’attention de tous. Les interdictions qui la réglementent, si elles paraissent contraignantes à certains sont, dans le même temps, celles qui permettent aux randonneurs et aux amoureux d'espaces dits "sauvages" de s'en émerveiller. Préserver, sensibiliser, c’est dans cette direction que le Parc naturel régional du Vercors poursuit son investissement, et les gardes de la Réserve naturelle y sont en avant-postes.

Le décret de création de la Réserve naturelle ICI !
L’arrêté d’application du décret ICI !
 
-----------------------------
1. Service Départemental Incendie et Secours
2. Pelotons de gendarmerie de haute montagne
3. Office national des forêts
4. Office français de la biodiversité
 

Menu mentions