Plan de relance gouvernemental

Mise en ligne : 
21/09/2020
Le Président de la République vient de présenter officiellement le plan de relance gouvernemental adopté le jeudi 3 septembre 2020.

Après de multiples arbitrages, la mesure biodiversité est maintenue, et s’élève à 250 M€ sur 2 ans (2021-2022) pour accompagner des projets locaux, dont 60 M€ dans les aires protégées concernant des programmes d’intervention et d’infrastructures spécifiques en investissement pour restaurer, accueillir, accompagner la transition des pratiques, et mieux faire connaître.
Plusieurs axes d’intervention ont été définis :

  • L’amélioration de l’accès au public (sentiers, observatoires, panneaux pédagogiques,…) 
  • La rénovation ou la construction d’infrastructures favorables à l’éco-tourisme et à l’éducation à l’environnement (maison de Réserves naturelles par exemple) 
  • Les actions de restauration ou de gestion (lutte contre les espèces exotiques envahissantes,…)
  • Les actions d’accompagnement des professionnels vers des pratiques plus durables d’agroécologie.

Les modalités d’attribution des aides ne sont pas encore fixées (dotations via les DREAL/DEAL ou appel à projet via l’OFB). L’État engage actuellement un travail de recensements via ses services déconcentrés pour dimensionner et répartir les enveloppes budgétaires.
 

Menu mentions