Rencontre avec des moutons à cinq pattes

Affiche
Mise en ligne : 
23/04/2018
Et si les moutons à cinq pattes existaient vraiment ? Ceux du troupeau de Bernard Girard semblent bien vouloir répondre à cette description tant leurs compétences sont diverses. Après un séjour hivernal à la Ferme de la Ronce à Vielmanay, ils seront prochainement de retour sur la Réserve Naturelle du Val de Loire. Une belle occasion d’évoquer l’ensemble de leurs talents et d’aller à leur rencontre.

Préserver les pelouses et prairies sèches de bords de Loire :

Cela fait plus de trois ans que les Conservatoires d’espaces naturels Bourgogne et Centre Val de Loire, gestionnaires de la Réserve Naturelle du Val de Loire et Past’horizons se sont associés pour mettre en place un pâturage itinérant sur différents secteurs de pelouses et prairies typiques des bords de Loire, dans le cadre

du programme Pasto’Loire.

Avec l’enfoncement du lit du fleuve et la déprise agro-pastorale, ces milieux naturels ne sont plus suffisamment remaniés et rajeunis par les crues ou entretenus par les troupeaux et se font de plus en plus rares. Après plusieurs années de travaux de restauration mécaniques, le retour du pastoralisme permet désormais de les entretenir. En consommant la végétation herbeuse mais également une partie des ligneux (semis, rejets, tiges, feuilles et écorce de prunelliers, aubépines, églantiers, ronces, robinier), les moutons ont ainsi pris le relai. Conduit par un berger en itinérance sur différentes entités, ce pâturage permet une grande souplesse d’intervention et évite de créer des zones de surpâturage sur des milieux naturels fragiles.

Sur la réserve naturelle et ses abords ce sont environ 275 hectares qui font actuellement l’objet de cette mesure de gestion sur le domaine public fluvial, des terrains

communaux et quelques parcelles privées, à Herry, La Chapelle-Montlinard, Mesves-sur-Loire et Pouilly-sur-Loire. D’autres sites naturels exceptionnels des bords de Loire ou d’Allier sont également concernés comme le Bec d’Allier à Cuffy ou les Brocs à La Celle-sur-Loire.

 

Suite de l'article dans le Communiqué de presse ci-dessous.

Réserve(s) concernée(s) : 

Menu mentions