Témoignages - mise en œuvre de la mission de police de l’environnement par les agents commissionnés et assermentés des réserves naturelles

Mise en ligne : 
12/11/2020

Stage citoyenneté
 
En Savoie, douze personnes, accusées d'avoir commis des infractions en milieux naturels, se sont retrouvées en octobre dernier au bord du lac d'Aiguebelette pour un stage de citoyenneté encadré par quatre agents commissionnés et assermentés de RN (Fabrice Cartonnet RN du Haut-Rhône, Patrick Gardet RN des Hauts de chartreuse, Maryan Ribicic et Martin Daviot RN du Lac d’Aiguebelette), un délégué du procureur et un représentant de la maison de justice et du droit de Chambéry. Une présentation sur la police de l’environnement avec focus en RN a été faite à cette occasion.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie/savoie-stages-citoyennete-au-bord-du-lac-aiguebelette-auteurs-infractions-milieu-naturel-1883104.html
Contact : Fabrice CARTONNET, Garde Technicien / Chargé de la Police de l’environnement de la Réserve Naturelle Nationale Du Haut-Rhône,  f.cartonnet [at] haut-rhone.com
 
Travail d’amélioration des moyens de communication 
 
Sur la RNN des Gorges du Gardon ont été initiés en 2019 une réflexion et un travail de recherche pour améliorer la communication et la sécurité du personnel de la réserve, ainsi que les groupes encadrés (chantiers, animations).
Nous nous sommes donc dans un premier temps rapproché d'une entreprise locale de vente de matériel radio : test de matériel en UHF et VHF non concluant. Beaucoup de zones blanches qui nécessiteraient l'installation d'antennes relais coûteuses et nécessitant elles-mêmes un approvisionnement électrique (impossible sur notre site).
Nous nous sommes ensuite tourné vers la Police Municipale d'une commune voisine qui a été l'une des premières en France à être équipée d'un nouveau système radio : le système PASSERELLE. Ce système est caractérisé par des équipements mobiles standard relayés par un système d'impulsion (type EMP) situé dans un véhicule, qui amplifie le signal radio. Ceci permet d’augmenter significativement et la portée d'émission/réception, et la qualité du signal (franchissement de barrière naturelle type forêt ou relief). Nous avons effectué deux essais en situation de terrain, un premier sur la commune concernée par le dispositif en place, située sur la berge opposée des gorges, et un second sur la réserve naturelle. Les résultats ont été plus que satisfaisants, même avec le véhicule à plusieurs kilomètres de notre position.
Compte tenu des résultats, nous avons fait une réunion entre les deux mairies (celle co-gestionnaire de la réserve et celle qui a doté sa PM du matériel radio en question) afin d'échanger sur les modalités administratives et financières de l'acquisition de ce type de matériel radio. Nous avons pu prendre connaissance du coût exact ainsi que du prestataire capable de nous fournir le matériel requis. Suite à cela, et du coût relativement faible nécessaire, nous avons directement contacté ledit prestataire, qui nous a signalé qu'il lui était impossible d’honorer la commande étant donné notre statut associatif et d'agent de droit privé.
Suite à cette mauvaise nouvelle, nous avons contacté le service radio de la Gendarmerie Nationale situé à Paris pour essayer de trouver une solution (pourquoi pas similaire à ce qui a été fait à la RNN des Gorges de l'Ardèche). Après un an d'attente et un retour plutôt négatif du fait de notre statut, nous avons relancé la gendarmerie sur le sujet, avec comme possible solution de passer plutôt par la dotation de la Commune...nous sommes dans l’attente d’une suite favorable.
Contact : Maxime Gaymard, Chargé de Gestion Ecologique/ Garde Technicien de la Reserve Naturelle des Gorges du Gardon – maxime.gaymard [at] cenlr.org
 

Menu mentions