Un nouveau plan de gestion 2020-2029 pour le Bagnas

Mise en ligne : 
11/05/2020

L’ADENA est une association de préservation et de sensibilisation à la nature, experte en zones humides littorales méditerranéennes. A la croisée du Bassin de Thau et de la Vallée de l’Hérault, sur la commune d’Agde, l’ADENA est gestionnaire de la Réserve naturelle nationale du Bagnas depuis 1983. Suite à 2 années de travaux, réflexions et concertations, l’ADENA appuyée de ses partenaires vient de finaliser le troisième Plan de gestion du site du Bagnas.
Le Bagnas est le lieu de convergence de nombreux partenaires qui au travers d’un statut de protection spécifique défendent avec leurs particularités ce site d’exception. A la fois, Réserve Naturelle Nationale, site Natura 2000, terrain du Conservatoire du Littoral, zone humide et masse d’eau classée DCE, le Bagnas se situe au carrefour de multiples statuts de protection. Chaque statut avec son institution de tutelle revêt des spécificités, un périmètre d’actions, une propre culture.
Le point commun de tous ces statuts, c’est de protéger un lieu d’exception, c’est de protéger les espèces végétales et animales qu’il abrite. Mais c’est aussi de maintenir et d’améliorer la fonctionnalité de ces habitats et milieux qui le composent.
Ainsi, même si le langage et la culture peuvent parfois sembler divergents, les objectifs de ces statuts de protection convergent vers un unique but.
Ce 3ème plan de gestion 2020-2029 a l’ambition de concilier les différentes facettes de l’ensemble de ces statuts de protection, d’engager un langage commun entre les différents partenaires. Le tronc principal reste l’entrée Réserve Naturelle et c’est pourquoi le gestionnaire s’est évidemment appuyé sur la nouvelle méthodologie des PG de RNF pour élaborer ce document, mais un travail sur la méthodologie a été réfléchi avec l’ensemble des partenaires afin que chaque spécificité soit prise en compte.
Ainsi, ce plan de gestion vaut :

  • Plan de gestion de la RNN du Bagnas,
  • DOCOB des sites N2000 « Etang du Bagnas »,
  • Plan de gestion du site du Bagnas du Conservatoire du Littoral,
  • Plan de gestion des Zones Humides du Bagnas.

Les questions ont été nombreuses pour répondre à cet objectif. Faut-il parler des espèces patrimoniales ou de la fonctionnalité des milieux ? Est-il possible de gérer les niveaux d’eau en faveur des espèces nicheuses mais aussi en faveur de la qualité de l’eau ? Faut-il tout gérer ou tendre vers un fonctionnement naturel ? Aménagement vs naturalité, un sujet d’actualité qui se pose au Bagnas ? Et le changement climatique dans tout ça ?
Dans le cadre de ce travail, le gestionnaire a mis en place une commission scientifique informelle qui accompagne pas à pas l’ADENA dans ses questionnements.
Deuxième point, il n’est aujourd’hui plus possible de parler d’un Espace Naturel Protégé (ENP) sans parler du territoire qui l’entoure. La localisation géographique du site du Bagnas, en zone littorale, péri-urbaine et fortement touristique doit nécessairement être pris en compte dans l’élaboration de la stratégie de gestion. En effet, le rôle et la place des réserves naturelles sur leur territoire sont dépendants des perceptions et représentations des acteurs locaux à leur sujet : ces constructions cognitives contribuent à définir l’ancrage territorial des réserves. C’est dans ce cadre que le gestionnaire a réalisé un premier Diagnostic d’Ancrage Territorial afin d’appréhender la connaissance, l’intérêt et l’implication qu’ont les acteurs du territoire de la réserve naturelle du Bagnas. Pour bien gérer sa réserve naturelle, le gestionnaire doit apprendre à en sortir !
La culture de l’Agence de l’Eau amène déjà le gestionnaire à se questionner en parlant d’Espace de Bon Fonctionnement de la zone humide et de ses fonctions hydrologiques, biogéochimiques et écologiques. Un pas de plus permet d’intégrer une dimension socio-économique à cet EBF et de déterminer le socio-écosystème du Bagnas !
Les structures paysagères de la lagune du Bagnas, traversés par la Canal du Midi, site classé, doivent également être rendues lisibles et compréhensibles par les habitants et les visiteurs qui traversent le Bagnas.
Enfin, troisième ambition de ce plan de gestion, c’est le troisième pilier des réserves naturelles : la sensibilisation et la valorisation. En effet, l’accueil du public est un sujet complexe dans une réserve naturelle, particulièrement au Bagnas où la fragilité des milieux naturels côtoie un contexte urbain si marqué. Le gestionnaire a conscience de cet antagonisme mais souhaite à la fois répondre à la demande sociétale qui est forte de comprendre les enjeux et la richesse d’un ENP et à la fois maintenir l’intégrité de cet espace vulnérable.
Pour répondre à l’ensemble de ces ambitions, l’ADENA en lien avec les services de l’Etat et les partenaires se sont mobilisés depuis 2018 pour élaborer ce nouveau plan de gestion que nous vous invitons à découvrir.
 
Contact Julie Bertrand, ADENA
adena.conservateur [at] espaces-naturels.fr
Pour télécharger le plan de gestion 2020-2029 et ses annexes
https://www.adena-bagnas.fr/telecharger/
 

Menu mentions