Caractérisation de l’habitat optimal et des exigences écologiques de la Rousserolle turdoïde en Charente-Maritime par suivi télémétrique H/F

Mise en ligne : 
08/10/2020
Type d'offre : 
Stage
Type de contrat : 
Autres
Convention de stage
Date limite de dépôt de candidature : 
30/11/2020
Lieu du poste : 
Rochefort
Département : 
Charente-Maritime
Recruteur : 
Organisme Gestionnaire
Résumé : 
D’après les récentes listes rouges des oiseaux menacés d’Europe, de France et du Poitou-Charentes, les oiseaux inféodés aux roselières font partie des espèces les plus menacées de disparition. Blongios nain, Butor étoilé, Locustelle luscinioïde, Rousserolle turdoïde et Panure à moustaches sont, par exemple, au bord de l’extinction au plan régional et leur statut de conservation national est défavorable. La Charente-Maritime joue un rôle majeur pour la préservation des derniers couples nicheurs de ces espèces. Pourtant, les roselières ne font actuellement l’objet d’aucun programme de sauvegarde spécifique et leur superficie, déjà très faible, semble se réduire d’années en années. Depuis 2018, la LPO a lancé un programme d’inventaire et de préservation des roselières pour sauver les espèces d’oiseaux les plus gravement menacés de disparition au sein des zones humides de Charente-Maritime. Les objectifs spécifiques du programme sont de : 1. d’identifier les noyaux de roselières les plus prioritaires pour préserver les espèces paludicoles ciblées (Blongios nain, Butor étoilé, Héron pourpré, Rousserolle turdoïde, Marouette ponctuée, Locustelle luscinoïde, Phragmite aquatique, Panure à moustaches, Rémiz penduline) 2. d’identifier les roselières nécessitant une intervention urgente et engager quelques actions de conservation exemplaires et de mieux connaître les exigences des espèces 3. de proposer un programme de protection ciblé sur les 20 roselières prioritaires (acquisitions foncières, gestion adaptée, restauration) aux acteurs locaux (opérateurs fonciers, collectivités territoriales, animateurs Natura 2000…) 4. de rédiger un cahier des charges optimal de gestion des roselières utilisable par tous les acteurs impliqués dans l’entretien des zones humides 5. d’établir l’état initial de l’observatoire des roselières et de leur avifaune, outil d’alerte et d’évaluation, contribuant aux indicateurs de l’observatoire régional de la biodiversité
Description du poste : 

OFFRE DE STAGE
« Caractérisation de l’habitat optimal et des exigences écologiques de la Rousserolle turdoïde en Charente-Maritime par suivi télémétrique / 3 mois / Rochefort – Charente-Maritime »
Réf : (4LJ20010)
Contexte :
D’après les récentes listes rouges des oiseaux menacés d’Europe, de France et du Poitou-Charentes, les oiseaux inféodés aux roselières font partie des espèces les plus menacées de disparition.
Blongios nain, Butor étoilé, Locustelle luscinioïde, Rousserolle turdoïde et Panure à moustaches sont, par exemple, au bord de l’extinction au plan régional et leur statut de conservation national est défavorable.
La Charente-Maritime joue un rôle majeur pour la préservation des derniers couples nicheurs de ces espèces. Pourtant, les roselières ne font actuellement l’objet d’aucun programme de sauvegarde spécifique et leur superficie, déjà très faible, semble se réduire d’années en années.
Depuis 2018, la LPO a lancé un programme d’inventaire et de préservation des roselières pour sauver les espèces d’oiseaux les plus gravement menacés de disparition au sein des zones humides de Charente-Maritime.
Les objectifs spécifiques du programme sont de :

  1. d’identifier les noyaux de roselières les plus prioritaires pour préserver les espèces paludicoles ciblées (Blongios nain, Butor étoilé, Héron pourpré, Rousserolle turdoïde, Marouette ponctuée, Locustelle luscinoïde, Phragmite aquatique, Panure à moustaches, Rémiz penduline)
  2. d’identifier les roselières nécessitant une intervention urgente et engager quelques actions de conservation exemplaires et de mieux connaître les exigences des espèces
  3. de proposer un programme de protection ciblé sur les 20 roselières prioritaires (acquisitions foncières, gestion adaptée, restauration) aux acteurs locaux (opérateurs fonciers, collectivités territoriales, animateurs Natura 2000…)
  4. de rédiger un cahier des charges optimal de gestion des roselières utilisable par tous les acteurs impliqués dans l’entretien des zones humides
  5. d’établir l’état initial de l’observatoire des roselières et de leur avifaune, outil d’alerte et d’évaluation, contribuant aux indicateurs de l’observatoire régional de la biodiversité

Objectifs du stage :
Ce stage s’inscrit dans l’animation de ce programme et vise plus spécifiquement une action de suivi télémétrique d’une population de Rousserole turdoïde afin de définir précisément ses exigences écologiques et d’évaluer l’impact du fractionnement des roselières sur sa conservation.
Les activités :

  • Participe aux points d’écoute vernaux pour localiser les mâles chanteurs (phase préparatoire de la télémétrie)
  • Participe à la préparation du travail de terrain pour l’opération de télémétrie (synthèse bibliographique, édition document de terrain, appel à bénévoles…)
  • Participe au suivi télémétrique diurne de la Rousserolle turdoïde
  • Participe à la saisie des données et l’analyse des résultats
  • Participe à l’évaluation de l’état de conservation et propose des orientations de gestion
  • Rend compte des résultats obtenus via un rapport de stage et une présentation au sein du service dans lequel est réalisé le stage.

Co-encadrants : Virginie Barret et Loïc Jomat
Niveau et Compétences :

  • Niveau BTS, License professionnelle, Master 1e année en écologie, environnement
  • Connaissance des oiseaux, notamment paludicoles, appréciée
  • Connaissance des logiciels SIG (QGIS)
  • La connaissance des bases de données est un plus
  • Permis B
  • À compétences égales, priorité aux stagiaires handicapés et autres bénéficiaires de l’obligation d’emploi de l’article L.5212-2 du code du travail

Durée du stage :
3 mois, début du stage prévu début mai 2021 - Convention de stage obligatoire
Rémunération et conditions du stage :

  • Titres restaurants pris en charge à 50%
  • Indemnisation : 577.50€ mensuel
  • Indemnité Abonnement transport en commun/ lieu de stage à hauteur de 50%
Coordonnées : 
Contact : Merci d’adresser votre candidature (CV et lettre de motivation) sous la réf. 4LJ20010, avant le 30/11/2020, uniquement par courrier électronique à l’adresse suivante : « loic.jomat@lpo.fr »

Menu mentions