Evaluation de mesures de gestion mises en œuvre dans le camp militaire des Garrigues dans le cadre du projet Life Défense Nature 2 Mil

Mise en ligne : 
04/01/2017
Type d'offre : 
Stage
Type de contrat : 
Autres
Stagiaire
Date limite de dépôt de candidature : 
31/01/2017
Lieu du poste : 
Sainte-Anastasie
Département : 
Gard
Région : 
Recruteur : 
Organisme Gestionnaire
Résumé : 
Analyse de la fréquentation dans le camp des Garrigues par rapport à un état initial et inventaires avifaunistiques en vue d'évaluer les mesures de gestion mises en place dans le cadre du projet Life.
Description du poste : 

Souvent laissés à l’état « naturel » depuis le début du siècle dernier, protégés de l’urbanisation et de l’agriculture intensive, les terrains militaires sont des réservoirs de biodiversité peu connus. En effet, sur 250 000 hectares du domaine public français géré par le Ministère de la Défense, 42 000 hectares sont classés au titre de Natura 2 000 (Directives Oiseaux et Habitats). Ils subissent malgré tout des dégradations liées à l’activité militaire qui menacent les espèces sensibles qui y vivent (fermeture et agression du milieu, dérangements…). Le programme Life + Nature « Restauration et conservation de la biodiversité remarquable des terrains militaires du Sud-Est de la France » (LIFE11NAT/FR/734) a pour objectifs de réaliser des actions concrètes de restauration et de conservation des espèces et habitats remarquables de ces sites d’une part, et de mieux intégrer les enjeux Natura 2000 dans la gestion des terrains militaires d’autre part.
Le camp des Garrigues est situé dans le département du Gard, bordé au sud par l’agglomération de Nîmes et au Nord par les gorges du Gardon. Il est dédié à l’entraînement aux tirs et aux manœuvres pour les unités de l’armée de terre. Ce camp s’étend sur près de 5 000 hectares, dont une partie de 2 089 hectares a été désignée en Zone de Protection Spéciale (ZPS) pour les espèces d’intérêt communautaire qu’elle abrite (Aigle de Bonelli, Vautour percnoptère, Circaète Jean-le-Blanc, Engoulevent d’Europe, passereaux…).
Ce stage  comprend 2 thématiques : une analyse de la fréquentation ainsi que des inventaires avifaunistiques.
En plus des opérations militaires et de la chasse qui y est réglementée, on constate une fréquentation civile intempestive sur le camp malgré les interdictions d’accès.
En 2013, une étude de fréquentation a été réalisée afin d’établir un diagnostic sur la localisation et l’importance de la fréquentation militaire et civile qui pourrait perturber les espèces sensibles ou leur habitat. Des panneaux signalétiques ainsi que des compteurs piétons ont été installés suite à ce premier diagnostic.
Les objectifs du stage sont les suivants :

  • Analyser la fréquentation militaire et civile du camp des Garrigues afin de dégager des tendances d’évolution par rapport au diagnostic initial réalisé en 2013
  • Evaluer l’efficacité des mesures de gestion mises en place dans le cadre du Life pour lutter contre la fréquentation et réajuster ces mesures le cas échéant
  • Evaluer l’impact du projet Life sur la fréquentation
  • Participer aux inventaires avifaunistiques afin d’évaluer l’état de conservation des espèces d’oiseaux après les travaux de restauration de leurs habitats.

L’étudiant(e) au cours de son stage aura pour missions :

  • La collecte de données qualitatives par le biais d’enquêtes sur la base du travail réalisé en 2013
  • La saisie et l’analyse des données recueillies sous le logiciel Sphinx
  • La collecte et l’analyse des données des écocompteurs
  • La collecte d’informations auprès de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
  • La proposition de mesures de gestion et de sensibilisation à mettre en place pour lutter contre la fréquentation intempestive, ainsi que sur les pratiques militaires afin de limiter les impacts sur les espèces sensibles.
  • La rédaction d’un rapport synthétique traitant de cette analyse et de l’impact du projet Life sur la fréquentation du camp des Garrigues
  • La réalisation d’inventaires avifaunistiques : points d’écoute passereaux (4 espèces : Alouette lulu, Pipit rousseline, Bruant ortolan et Fauvette pitchou) et Engoulevent d’Europe par la méthode des Indices Ponctuels d’Abondance, suivi de rapaces
  • L’analyse statistique des données issues des points d’écoute (selon le profil du stagiaire)

Ces missions seront réalisées en collaboration avec l’armée. Le ou la stagiaire pourra être amené(e) à travailler les week-ends et les jours fériés afin de répondre à la problématique de la mission et aux contraintes d’accès du camp militaire.
Durée : 3 à 6 mois à partir de mars-avril 2017 (périodes à couvrir au minimum : avril à juin), 35 heures de travail hebdomadaire.
Niveau d’études : Bac +2  à  Bac+5
Profil du stagiaire : Formation en sociologie, écologie, gestion des espaces naturels et sports de pleine nature

  • Autonomie et capacité d’organisation
  • Aptitude au relationnel et travail en équipe
  • Sens de l’orientation primordial
  • Compétences statistiques
  • Connaissances ornithologiques appréciées
  • Permis B et véhicule

Principaux outils mis à disposition de l’étudiant(e) : Poste informatique, GPS de randonnée, jumelles, véhicule (pour les déplacements à l’intérieur du camp militaire ; en-dehors, l’étudiant devra utiliser son véhicule personnel)
Indemnités de stage selon niveau d’étude: 555,11 €/mois
L’étudiant(e) sera logée dans la structure.
Structure d’accueil : Syndicat mixte des gorges du Gardon
2 rue de la Pente – Hameau de Russan – 30190 Sainte-Anastasie
Tél : 04 66 03 62 59     Fax : 04 66 03 62 73
Contact : Sandrine Keller        s.keller [at] gorgesdugardon.fr
Réponse à adresser avant le 30/01/2017 en joignant un CV et une lettre de motivation

Coordonnées : 
Syndicat mixte des gorges du Gardon 2 rue de la Pente – Hameau de Russan – 30190 Sainte-Anastasie Tél : 04 66 03 62 59 Fax : 04 66 03 62 73 Contact : Sandrine Keller s.keller@gorgesdugardon.fr

Menu mentions