Stage : Etude du sol et du Milieu Souterrain Superficiel des forêts de la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche

Mise en ligne : 
20/11/2017
Type d'offre : 
Stage
Type de contrat : 
Autres
Date limite de dépôt de candidature : 
15/12/2017
Lieu du poste : 
Saint-Remèze
Département : 
Ardèche
Recruteur : 
Organisme Gestionnaire
Résumé : 
Contexte : Le Syndicat de Gestion des Gorges de l'Ardèche (SGGA) gère la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l'Ardèche (RNNGA) et anime le site Natura 2000 du Sud Ardèche et Dent de Rez et de l’Espace Naturel Sensible des Gorges de l’Ardèche (ENS). Le SGGA regroupe 16 communes du sud Ardèche et développe des missions de gestion des milieux naturels, de surveillance, d'éducation à l'environnement et de protection de la nature. La RNNGA s’étend sur 1575 ha sur un massif karstique comprenant 1 400 ha de milieux forestiers. Ces forêts issues de l’ancienne exploitation pour le charbon de bois et le pastoralisme, sont principalement représentées par : un taillis de chênes verts (1 000 ha) recouvrant les versants abrupts et les plateaux ; des chênaies pubescentes (100 ha) sur les sols les plus profonds, et une étroite ripisylve (50ha) bordant la rivière, contrainte par les reliefs des gorges. Plusieurs études ont été réalisés sur ces milieux ces dernières années. Elles portent sur la biodiversité forestière (les coléoptères saproxyliques en 2008, les lichens et les bryophytes en 2012, les syrphes en 2017) ainsi que la structure et al dynamique de l’habitat (Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières module méditerranéen (PSDRF-Med) en 2013 et le module alluvial (PSDRF-alluvial) en 2015. Souvent contradictoire aux perceptions des visiteurs et aux idées reçues, les milieux naturels des gorges ont été très exploités pendant des milliers d’années pour différents usages (charbonnage, élevage, cultures …) et les témoins de ces activités séculaires sont nombreux (Vestiges de charbonnières, cabanes, bergeries ou encore les anciennes plantations d’oliviers). La structure et la composition des sols ont alors été modifiées. Outre les activités passées, les profondeurs et les différents types de sols sont conditionnés par le relief, l’exposition, lessivages liés aux épisodes cévenols. Ce qui explique aujourd’hui la répartition des habitats naturels et des espèces végétales et animales qui leurs sont liées. Aujourd’hui, le sol est de plus en plus étudié et pris en compte dans la recherche et la gestion des espaces naturels. Un axe particulier sera développé sur les milieux souterrains superficiel (MSS). Cet habitat est représenté par l’ensemble des micro-cavités intercommunicantes dans les éboulis stabilisés de versants de vallées,de pieds de falaises ou dans des fissures de la zone superficielle de la roche-mère. Il est isolé de la surface par un sol, lui conférant des caractéristiques bioclimatiques semblables à celles rencontrées dans le milieu souterrain. Le MSS est peuplé par une faune souterraine spécialisée, à base d’invertébrés terrestres souvent aveugles et dépigmentés, renfermant des espèces qui peuvent présenter un fort endémisme, identiques à celles des grottes ou propres à cet habitat, et d’invertébrés moins spécialisés vivant également dans le sol et la surface.
Description du poste : 

Objectifs :
- Améliorer les connaissances sur les sols et le MSS de la RNNGA (typologie, répartition, composition de la faune -invertébrés-),
- Contribuer à l’évaluation de son état de conservation et à l’inventaire de la pédofaune, établir un état initial afin de permettre le suivi de son évolution par rapport aux choix de gestion, aux changements globaux,
- Contribuer au renouvellement de la matérialisation du réseau de placettes du PSDRF.
 
Description de la mission :
Le (la) stagiaire, encadré par le chargé d’étude forêt et assisté par les partenaires scientifiques locaux (entomologistes, spéléologues, géologues, etc.) et l’équipe du SGGA, devra:
- réaliser une recherche bibliographique sur les suivis pédologiques et du MSS notamment en milieu karstique méditerranéen,
- tester et proposer des protocoles adaptés aux contraintes observées sur le terrain,
- échantillonner la microfaune avec extraction des échantillons de sol et conditionnement,
- analyser les données : établir une typologie des sols (par leur structure, leur composition, la pédofaune), contribution à l’évaluation de leur état de conservation, perspectives sur l’évolution des sols et du MSS et propositions de mesures de gestion,
- rédiger un rapport d’étude sur la méthodologie utilisée, les résultats et l’analyse des résultats des suivis qui seront mis en œuvre.
- participation au renouvellement des marquages du dispositif (PSDRF) de 2013 sur les placettes étudiées et les placettes rencontrées sur le terrain,
 
Le/la stagiaire sera accompagné(e) sur le terrain soit par un agent du SGGA soit par un stagiaire (BTSGPN/Bac+3) et sera amené(e) à utiliser un véhicule (parfois tout-terrain) et/ou un canoë pour réaliser ces déplacements.
 
Profil du candidat(e) :
Formation supérieure (école d’ingénieur ou master) dans le(s) domaine(s) suivants : environnement, forêt, agronomie, géologie.
Connaissances en pédologie, géologie, écologie générale,
Connaissances en entomologie/botanique appréciées ou intérêt pour la détermination taxonomique,
Aptitude à la communication écrite et orale,
Capacité d'analyse, de synthèse et de vulgarisation,
Permis de conduire indispensable,
Maitrise des logiciels informatiques de base (Word, Excel, Power point) et de Map Info/QGIS.
Aptitude à travailler en binôme et endurance physique à évoluer sur un terrain accidenté et résistance aux contraintes du terrain (chaleur, végétation dense, reliefs, …), savoir nager.
Faire preuve d’autonomie et d’initiative.
 
Condition de travail :
Durée du stage : 6 mois, de mars à aout 2018
Lieu de stage : Syndicat Mixte de Gestion des Gorges de l'Ardèche 07700 Saint Remèze
Titulaire du permis B et véhicule personnel,
Travail sur 35 h hebdomadaire,
Ordinateur personnel, bureau à disposition
Indemnisation mensuelle de stage (selon réglementation en vigueur) et remboursement des frais de déplacements. Convention de stage obligatoire.
 

Coordonnées : 
Date limite des candidatures : 15 décembre 2017 Contact : Lucas Gleizes, Garde en charge du suivi du milieu forestier Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche, le village, 07700 Saint Remèze l.gleizes@gorgesdelardeche.fr
Fichiers attachés: 

Menu mentions