Stage - Référentiel des spores de champignons coprophiles dans les milieux tourbeux du Morvan – RéSO²

Mise en ligne : 
25/11/2019
Type d'offre : 
Stage
Type de contrat : 
Autres
Date limite de dépôt de candidature : 
07/02/2020
Lieu du poste : 
Besançon
Département : 
Doubs
CNRS IR Chrono-environnement / Université Bourgogne-Franche-Comté
Recruteur : 
Partenaire
Résumé : 
Le ou la stagiaire aura pour objectif l’identification et le dénombrement des assemblages de spores de champignons coprophiles, ainsi que le traitement et l’analyse des résultats afin de de répondre aux objectifs du stage listés ci-dessus. L’étudiant(e) aura également l’opportunité de replacer ces résultats dans une perspective plurimillénaire en comparant les assemblages identifiés avec ceux obtenus dans le cadre de séquences paléo-écologiques précédemment étudiées dans le Morvan (Jouffroy-Bapicot 2010 ; Jouffroy-Bapicot et al., 2013). Le stage s’inscrit dans les actions scientifiques du plan de gestion de la réserve.
Description du poste : 

Profil : Master 1 ou Master 2 en écologie, paléoécologie, archéométrie, archéologie
6 mois en 2020, période à définir avec l'étudiant(e)
Basé à Besançon avec quelques déplacements dans le Morvan
Le massif du Morvan abrite de nombreuses zones tourbeuses et para-tourbeuses qui sont classées en Réserve Naturelle Régionale depuis fin 2015 et gérées par le Parc Naturel Régional du Morvan. Plusieurs d’entre elles sont exploitées aujourd’hui selon des pratiques et des pressions pastorales maîtrisées et documentées par le Parc. Profitant de ce contexte local qui allie recherche fondamentale et gestion de l’environnement, des trappes à pollen et spores (Tauber trap) ont été installées en avril 2019, sur différentes parcelles tourbeuses et para-tourbeuses entretenues pas des cheptels de différentes natures (bovins highland cattle, chevaux, moutons) ou seulement fréquentées par la faune sauvage. Des prélèvements de bryophytes ont été réalisés en parallèle afin d’établir une référence des spectres fongiques sur ces parcelles. Les trappes seront relevées (printemps 2019) et de nouveaux prélèvements de bryophytes seront effectués à cette occasion dans les mêmes espaces pastoraux. Il s’agit de comparer les assemblages fongiques à la fois dans les deux types de capteurs et selon les deux périodes de prélèvements.
Les analyses paléo-écologiques utilisent des indicateurs biologiques conservés dans les sédiments (i.e. grains de pollens) afin de retracer l’évolution des socio-écosystèmes et documenter l’histoire de la pression des activités humaines sur les milieux. Au cours des dernières décades, l’utilisation des spores de champignons coprophiles pour documenter l’histoire des activités pastorales sur des périodes temporelles anciennes s’est particulièrement développée. Toutefois, notre connaissance des assemblages fongiques selon les différentes pressions pastorales sont encore aujourd’hui très lacunaires et limite nos capacités d’interprétation de la diversité fongique archivée dans les séquences sédimentaires en terme de pratiques pastorales et composition des cheptels. Ce sujet de stage vise ainsi à constituer un référentiel sur différents milieux pastoraux actuels afin d’améliorer notre connaissance sur (i) les assemblages fongiques produits, (ii) les quantités de spores émises et (iii) les processus taphonomiques selon les différentes pratiques pastorales, le type de bétail (bovins, ovins, équins) et le milieu pâturé.
Encadrement :
Isabelle Jouffroy-Bapicot (IR Chrono-environnement CNRS / UBFC), David Etienne (MC CARRTEL / USMB), (Christine Dodelin, chargée de Mission au PNR, responsable de la RNR)
Partenariat :
Parc Naturel Régional du Morvan, Réserve Naturelle Régionale des Tourbières du Morvan

Coordonnées : 
Isabelle JOUFFROY-BAPICOT Isabelle.Jouffroy@univ-fcomte.fr Palynologue - Palynologist Laboratoire Chrono-Environnement - UMR 6249 CNRS/UFC UFR Sciences et Techniques 16, route de Gray F-25030 BESANCON Cedex Tél. 33 (0)3 81 66 63 53

Menu mentions