URGENT : 2ème appel à candidature : Chargé(e) du suivi et de la gestion écosystémique des pêcheries

Mise en ligne : 
02/12/2019
Type d'offre : 
Emploi
Type de contrat : 
CDD
Date limite de dépôt de candidature : 
15/12/2019
Lieu du poste : 
Saint-Pierre La Réunion
Département : 
La Réunion
Région : 
Recruteur : 
Organisme Gestionnaire
Résumé : 
les TAAF recrutent une personne chargée d’assurer le suivi et la gestion écosystémique des pêcheries, en particulier celles opérant au sein de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises. En collaboration avec les professionnels de la pêche, les experts du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et les autres instituts de recherche concernés par ces problématiques (CNRS Chizé, ENSTA Brest, IRD, etc.), la personne recrutée s’attachera à coordonner et mettre en œuvre des programmes visant à améliorer les connaissances sur les écosystèmes marins, évaluer l’état des populations d’espèces exploitées et l’impact des pêcheries sur ces écosystèmes, dans l’objectif de proposer des mesures de limitation des éventuels effets négatifs constatés. Elle sera particulièrement chargée de l’exécution des actions liées au suivi et à la gestion écosystémique des ressources exploitées et des écosystèmes environnants du plan de gestion 2018-2027 de la Réserve naturelle, en veillant à leur cohérence avec les autres actions marines du plan de gestion. Elle devra également porter la politique de la Réserve naturelle en milieu marin, à travers sa participation à la formation et à la sensibilisation des usagers de la Réserve, aux actions de communication (évènements, etc.), etc. Elle sera enfin amenée à contribuer, dans le cadre d’un travail inter-services, à la définition et la mise en œuvre des actions de suivi et de gestion des pêcheries tropicales des TAAF.
Description du poste : 

Les TAAF œuvrent à la préservation de leur patrimoine naturel au travers d'une politique environnementale encadrée par plusieurs documents d’objectifs (plan de gestion de la réserve naturelle, plan national d’action…) et régie par plusieurs conventions internationales et organisation régionales de gestion des pêches (CCAMLR, CTOI, SIOFA, etc.).
 
La collectivité veille également au maintien des populations marines exploitées dans les eaux des TAAF et à la préservation des écosystèmes marins dans lesquels elles évoluent. Ces pêcheries concernent, dans les ZEE des iles Australes, la langouste et les poissons de Saint-Paul et Amsterdam, la légine australe de Kerguelen et Crozet, le poisson des glaces de Kerguelen, et  dans les ZEE des îles Eparses, le thon à la senne et à la palangre, ainsi que la pêche récifale.
 
Dans ce contexte, les TAAF recrutent une personne chargée d’assurer le suivi et la gestion écosystémique des pêcheries, en particulier celles opérant au sein de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.
 
En collaboration avec les professionnels de la pêche, les experts du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et les autres instituts de recherche concernés par ces problématiques (CNRS Chizé, ENSTA Brest, IRD, etc.), la personne recrutée s’attachera à coordonner et mettre en œuvre des programmes visant à améliorer les connaissances sur les écosystèmes marins, évaluer l’état des populations d’espèces exploitées et l’impact des pêcheries sur ces écosystèmes, dans l’objectif de proposer des mesures de limitation des éventuels effets négatifs constatés.
Elle sera particulièrement chargée de l’exécution des actions liées au suivi et à la gestion écosystémique des ressources exploitées et des écosystèmes environnants  du plan de gestion 2018-2027 de la Réserve naturelle, en veillant à leur cohérence avec les autres actions marines du plan de gestion.
Elle devra également porter la politique de la Réserve naturelle en milieu marin, à travers sa participation à la formation et à la sensibilisation des usagers de la Réserve, aux actions de communication (évènements, etc.), etc.
Elle sera enfin amenée à contribuer, dans le cadre d’un travail inter-services, à la définition et la mise en œuvre des actions de suivi et de gestion des pêcheries tropicales des TAAF.
 
La personne recrutée sera placée sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur des TAAF et sous la responsabilité du directeur de l’Environnement (DE) et de la cheffe du service marin de la Réserve naturelle. Au sein du service, elle travaillera en étroite collaboration avec le chargé du suivi des impacts environnementaux des pêcheries, ainsi qu’avec la direction des pêches et des questions maritimes (DPQM) des TAAF.
 
Les finalités du poste sont de :
-  Définir et mettre en œuvre les stratégies de suivi et de gestion écosystémique des pêcheries des TAAF
-  S’assurer du maintien et/ou de la restauration des populations marines exploitées, ainsi que de la réduction de l’empreinte écologique des navires, conformément aux orientations du plan de gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises
- Etre force de proposition pour améliorer la gestion environnementale des pêcheries des TAAF, plus particulièrement celles opérant au sein de la Réserve naturelle.
 
La personne recrutée sera plus particulièrement chargée des activités suivantes :
 

  • En lien avec la DPQM, élaboration et mise en œuvre des plans de gestion des pêcheries, avec une attention particulière pour la pêcherie langouste et poissons de Saint-Paul et Amsterdam
  • Définition des indicateurs permettant d’assurer le suivi et la gestion des ressources halieutiques exploitées et des écosystèmes environnants
  • Coordination, développement et suivi des partenariats scientifiques relatif au suivi des ressources halieutiques exploitées et des écosystèmes environnants (MNHN, CNRS Chizé, ENSTA Brest, IRD, UPMC, etc.). Une attention particulière sera donnée aux problématiques suivantes :
  • Réduction des captures accidentelles et accessoires des pêcheries (oiseaux, raies, requins, etc.)
  • Limitation des impacts des pêcheries sur les écosystèmes benthiques
  • Lutte contre la déprédation par les mammifères marins, en particulier programme Orcadepred
  • Suivi et gestion des ressources halieutiques et des écosystèmes environnants de la pêcherie de Saint-Paul et Amsterdam (déclinaison du programme de recherche halieutique MNHN)
  • Coordination et suivi des campagnes halieutiques (POKER, PIGE, Programme halieutique Saint-Paul et Amsterdam, etc.) et soutien à l’organisation d’autres campagnes scientifiques en mer.
  • En collaboration avec le chargé du suivi des impacts environnementaux des pêcheries,
  • Elaboration et participation à la mise en œuvre de mesures et plans d’actions visant à atténuer les impacts de la pêche sur l’environnement, en particulier : plan d’actions raies-requins dans le cadre de la pêcherie légine australe, gestion des rejets et déchets, etc.
  • En lien avec les partenaires concernés, rédaction des protocoles de terrain permettant d’assurer le suivi et la gestion par les TAAF des ressources halieutiques exploitées et leurs écosystèmes environnants
  • Assistance technique aux démarches de certification entreprises par les armements de pêche 
  • Expertise technique et participation à la rédaction des contributions de la France dans les instances internationales (CCAMLR, CTOI, SIOFA, etc.) 
  • Sensibilisation et conseil technique aux armements de pêche et aux équipages
  • Suivi des actions de réduction de l’empreinte écologique des navires (Marion Dufresne, navires de pêche, navires de la Marine Nationale, patrouilleur des Affaires Maritimes etc.), notamment leur empreinte carbone
  • En lien avec la DPQM, participation au suivi des enjeux de surveillance des eaux des TAAF
  • En lien avec le SHOM, suivi et mise à jour des données bathymétriques dans les ZEE Australes

 
En collaboration avec le chargé du suivi des impacts environnementaux des pêcheries, la personne recrutée sera amenée à :

  • analyser les résultats des campagnes à la mer et des données collectées à bord des navires de pêche
  •  évaluer et réviser les prescriptions techniques des pêcheries, en cohérence avec les mesures de conservation des ORGP
  • Assurer la formation et le suivi des observateurs de pêche, contrôleurs de pêche et des agents de la Réserve naturelle embarqués sur les navires de pêche 

 
Cette liste est non exhaustive.
 
Profil recherché :
De formation supérieure (BAC+5) en halieutique et/ou en écologie marine
Connaissances et compétences:

  • Bonnes connaissances scientifique et technique dans le domaine halieutique, ainsi que des problématiques de conservation des écosystèmes marins associées (écologie benthique et pélagique, fonctionnement des écosystèmes, suivi des pressions naturelles et anthropiques, gestion durable des ressources, etc.)
  • Expérience dans le domaine de la gestion des pêcheries et/ou d’espace naturel
  • Expérience de terrain dans le domaine marin et plus particulièrement halieutique (organisation de campagne halieutique ou scientifique en mer, observateur des pêches, etc.) 
  • Maîtrise des outils statistiques de traitement de données halieutiques (R, etc.)
  • Connaissance des Systèmes d’Information Géographique (SIG) 
  • Maîtrise des logiciels informatiques courants
  • Connaissance des pêcheries des TAAF et activités de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises souhaitée;
  • Connaissances des zones polaires ou subpolaires fortement appréciées
  • Notions sur le fonctionnement de la collectivité des TAAF appréciées

 
Savoir-être, qualités, aptitudes:
 

  • Très bonnes compétences rédactionnelles et relationnelles
  • Très bonnes capacités relationnelles et d’animation avec des partenaires divers
  • Maitrise de l’anglais
  • Bonne condition physique et capacité à travailler sur des navires de pêche pour des campagnes de durée moyenne (1 à 3 mois) 
  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité à la prise de responsabilité et force de propositions
  • Capacité à hiérarchiser les tâches, rigueur et méthode
  • Capacité de planification
  • Organisation et respect des délais

Capacité à travailler sous pression dans des temps limités, grande disponibilité
 

Coordonnées : 
Pour candidater sur ce poste, adresser CV + lettre de motivation à : srh@taaf.fr et recrutement.environnement@taaf.re En mentionnant impérativement en objet du message : Chargé(e) de suivi de la gestion écosystémique des pêcheries + nom & prénom Date limite de candidature : 15 décembre 2019

Menu mentions