Le contenu

Voir l'offre en détail

L’île Europa abrite une biodiversité remarquable dont une communauté d’oiseaux marins parmi les plus originales, abondantes et diversifiées de la ceinture intertropicale. Cette biodiversité est menacée par les rats noirs (introduits) qui pourraient entraîner l’extinction locale de deux espèces d’oiseaux, dont une sous-espèce endémique menacée d’extinction. Les TAAF ont un projet de restauration écologique de l’île, incluant sa dératisation complète, mais ce projet nécessite plusieurs préalables. L’un d’eux concerne la compréhension des interactions multi-trophiques et les possibles effets en cascade ou non-voulus de la dératisation. Dans ce contexte, dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant à soutenir et financer des projets de recherche-action sur les espèces exotiques envahissantes (EEE) en France métropolitaine et dans les outre-mer, l’Office français de la biodiversité (OFB) a retenu en septembre 2023 le projet « Contrôle des Rats et Interactions Multi-spécifiques sur l’île Europa (CRIME) » porté par l’Université de La Réunion en partenariat avec les TAAF. Ce projet a pour objectifs de :

·          Mettre au point une méthode de contrôle local des rats applicable rapidement sur le terrain,

·         Étudier le statut (indigène ou introduit) et les comportements alimentaires de la Chouette effraie, espèce prédatrice indirectement favorisée par l’introduction des rats par l’Homme,

·         Étudier les comportements alimentaires du Corbeau pie, espèce prédatrice anthropophile favorisée par l’Homme,

·         Concevoir un modèle démographique multi-spécifique incluant ces différentes interactions.

 

Dans ce contexte, la personne volontaire aura pour principal objectif de contribuer à mettre en œuvre les opérations suivantes, en appui à l’Université de La Réunion et notamment au post-doctorant(e) contractuel(le) recruté(e) pour le projet :

·       Préparation des missions de terrain (3 missions)

·       Appui à la rédaction des demandes d’autorisation d’accès à Europa et de réalisation des opérations, prélèvements, transports et importations d’échantillons biologiques

·       Lutte contre les rats par pièges létaux automatiques et lutte chimique

·       Suivi des nids de phaétons par pièges photographiques

·       Capture, prélèvement sanguin et équipement (GPS) des autres prédateurs (Chouette effraie et Corbeau pie)

·       Suivi des nids de chouettes équipées par pièges photographiques

·       Suivi des nids de corbeaux par pièges photographiques

·       Test de méthodes pour contrôler la population de Corbeau pie

·       Bancarisation et analyse des données collectées

·       Appui à la rédaction de rapports et de protocoles scientifiques et techniques

·       Participation à des ateliers de travail et au comité scientifique du projet

 

En complément de ces missions principales, la personne volontaire apportera une contribution aux missions transversales de la direction de l’environnement au siège et sur le terrain dans le cadre du projet CRIME notamment en matière de rapportage et bilan, organisation des missions de terrain, présentation des mission et sensibilisation des usagers, participation à la communication autour du projet.

 

Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, et sous la responsabilité hiérarchique directe de la cellule coordination de la direction de l’Environnement des Terres australes et antarctiques françaises au sein de la direction de l’environnement.

Service civique
Terres australes et antarctiques françaises

Date limite de candidature : 07/06/2024

Toutes les offres