Bandeau photo

Filière du Gouet, port du Légué - © R.-P. Bolan / Bretagne Vivante

Baie de Saint-Brieuc

Vue sur la mer depuis les falaises - © RNN Baie de Saint-Brieuc
Vue sur la mer depuis les falaises
Dans l'anse d'Yffiniac - © R.-P. Bolan / Bretagne Vivante
Dans l'anse d'Yffiniac
Herbus dans l'anse d'Yffiniac - © R.-P. Bolan / Bretagne Vivante
Herbus dans l'anse d'Yffiniac
Bécasseaux maubèche et sanderling - © RNN Baie de Saint-Brieuc
Bécasseaux maubèche et sanderling
Vol de limicoles - © RNN Baie de Saint-Brieuc
Vol de limicoles
Petite tortue - © RNN Baie de Saint-Brieuc
Petite tortue
Ophrys abeille - © P.M. Aubertel
Ophrys abeille

Page Facebook de la réserve
Site internet de la réserve
Adresse de la Réserve naturelle de la Baie de Saint-Brieuc
Site de l'Etoile
22120 HILLION
courriel : rn.baiedesaintbrieuc [at] espaces-naturels.fr
 

Au fond de la baie de Saint Brieuc, deux anses (anse d’Yffiniac et de Morieux) évoluent au rythme des marées séparées par la presqu’île d’Hillion. Cette entité écologique englobe tous les milieux caractérisant une baie : estran, roselière, vasière, prés salés, dune. L’estran, zone de balancement des marées, foisonne de vie avec une quantité importante d’invertébrés (mollusques, vers, crustacés…) qui nourrissent ainsi les populations d’oiseaux présentes.
Les prés salés jouent un rôle essentiel dans l’équilibre dynamique et écologique du fond de baie. Constitués de plantes halophiles (tolérantes au sel), c’est une zone de refuge et de nourriture pour de nombreux oiseaux mais aussi poissons. L’ensemble dunaire représente la seule partie terrestre de la réserve. Il abrite plus de 350 espèces végétales dont certaines sont rares et protégées comme le panicaut de mer, l’ophrys abeille ou encore l’orchis négligé. Enfin, en bordure de la réserve, les falaises tiennent leur originalité dans la présence de placages de sable et de débris coquilliers enrichissant le fond végétal d’espèces calcicoles (aimant le calcaire) peu communes dans la région. (lire la suite de l’article)
L’intérêt faunistique s’appuie sur la présence d’espèces remarquables comme la loutre d’Europe et le phoque veau marin, le crapaud calamite, la grenouille agile et la grenouille verte.
Située sur l’axe migratoire Manche-Atlantique, la baie de Saint-Brieuc est reconnue comme une zone humide littorale d’intérêt international pour l’avifaune. Parmi les sédentaires fréquentant le site, on trouve l’huitrier-pie et de nombreux passereaux comme l’alouette des champs, les pipits spioncelle et farlouse, la linotte mélodieuse ou encore le bruant des roseaux se nourrissant dans les prés salés. Cependant, les migrateurs sont de loin majoritaires utilisant les lieux tant comme aire d’hivernage et de nidification que comme escale migratoire.
Enfin, côté géologie, la baie de Saint-Brieuc présente un intérêt de niveau international par la présence de roches très anciennes, témoins de l’histoire de la Bretagne nord.
Entre terre et mer, la réserve naturelle de la baie de Saint Brieuc est un espace naturel privilégié à découvrir librement tout au long de l’année. Le gestionnaire valorise ce patrimoine à travers des sorties thématiques, l’espace muséographique et diverses expositions.
Code : 
RNN140
Département : 
Côtes-d'Armor
Communes : 
Hillion
Langueux
Morieux
Saint-Brieuc
Yffiniac
Conservateur : 
Alain Ponsero (Saint-Brieuc Agglomération)
Code INPN : 
FR3600140
Code WDPA: 
178260
Espèces mentionnées dans le périmètre de la réserve (listes non exhaustives)
 
 
Sources des données : Observatoire des Réserves naturelles / INPN

Menu mentions