Bandeau photo

Fossiles de Polypier - © S. Caux / CENB

Bois du Parc

Vue de la falaise - © B. Fritsch / CENB
Vue de la falaise
Ascalaphe soufré - © B. Fritsch / CENB
Ascalaphe soufré
Scolopendre - © B. Fritsch / CENB
Scolopendre
Sentier dans la réserve naturelle - © B. Fritsch / CENB
Sentier dans la réserve naturelle
Anémones pulsatilles - © B. Fritsch / CENB
Anémones pulsatilles
La réserve naturelle du bois du Parc tient son intérêt de ses falaises encaissées dans un important massif corallien d’âge jurassique. En effet, il y a 160 millions d’années, une mer chaude et peu profonde, favorable au développement d’un massif récifal typique des mers tropicales, logeait à la place de l’actuelle vallée de l’Yonne. Aujourd’hui, on peut observer les empreintes des polypiers (coraux) fossilisés en position de vie, accompagnés de nombreux coquillages. C’est un des plus beaux affleurements de coraux fossiles en France. (lire la suite de l'article)
Le site est caractérisé par des milieux naturels bien spécifiques. Au sommet des falaises et des rochers se trouve des pelouses sèches qui accueillent des broussailles et des plantes méridionales. Elles constituent l'intérêt majeur du site au niveau biologique. Le sol brun du plateau calcaire et recouvert par une forêt de feuillus qui comprend le chêne sessile, le charme et l’érable champêtre. Dans les pentes rocheuses au sud-ouest, on trouve la chênaie pubescente. Enfin, la hêtraie à tilleul s'est installée au nord, versant plus froid et humide. Le site du bois du Parc comprend des espèces subméditerranéennes en marge de leurs aires de répartition du sud de la Bourgogne comme le stipe penné, la phalangère à fleur de lys ou bien encore le liseron des monts Cantabriques.
La diversité des milieux entraine la présence d'une faune riche. Les zones les plus sèches des rochers abritent plusieurs reptiles tels que la couleuvre verte et jaune, la couleuvre d’Esculape et le lézard vert. On trouve en forêt une avifaune est très abondante avec des rapaces comme la bondrée apivore et l’épervier. Dans les lisières, le pouillot de Bonelli et la fauvette à tête noire trouvent des milieux favorables. Les falaises sont le domaine du rougequeue noir, du faucon crécerelle et du faucon pèlerin, nicheur sur la réserve. Parmi les insectes, on peut mentionner la présence dans les pelouses de la mante religieuse, de la petite cigale et de l’ascalaphe.
Tout au long de l’année, un sentier de découverte qui parcourt les forêts et les pelouses des hauts de falaise permet de visiter la réserve naturelle du bois du Parc.
Code : 
RNN39
Département : 
Yonne
Communes : 
Mailly-le-Château
Conservateur : 
Maxime JOUVE
Code INPN : 
FR3600039
Code WDPA: 
39776

Menu mentions