Bandeau photo

Les fa­laises de Conat - © D. Mo­ri­chon

Conat

Oedipode caussenarde - © D. Morichon
Oedipode caussenarde
Ascalaphe d'Ibérie - © D. Morichon
Ascalaphe d'Ibérie
Lin campanule  - © D. Morichon
Lin campanule
Psammodrome algire - © D. Morichon
Psammodrome algire
La réserve naturelle de Conat est la dernière venue au sein de la Fédération des réserves naturelles catalanes. Ses trésors sont moins bien connus que ceux de ses sœurs. Elle a été créée pour préserver un fragment de ce paysage austère, une flore et une faune caractéristiques d’un climat supraméditerranéen teinté de continentalité, dont la sécheresse est accentuée par la perméabilité du substrat : certaines espèces méditerranéennes atteignent là des records d’altitude. (lire la suite de l’article)
Le contraste est grand entre le plateau sommital aride et le versant nord ombragé. Le premier, semé de landes et de pelouses, a des affinités avec les causses du Massif central ou les Alpes dauphinoises que l’œdipode caussenarde et le genêt ailé du Dauphiné énoncent clairement ! C’est aussi l’habitat de l’azuré du serpolet. Le second alterne des versants est couverts de landes et des versants nord où le pin sylvestre cède parfois devant la hêtraie et la sapinière.
Les secteurs les mieux exposés des falaises sont le domaine du crave à bec rouge, à l’occasion de l’aigle royal. Les parois plus humides accueillent la ramondie des Pyrénées – Ramonda est le seul genre en Europe d’une famille de plantes désormais confinée au domaine tropical. Les pieds de falaises, les éboulis hébergent l’ancolie des Causses, l’æthionème des rochers – plante hôte d’un rare papillon, la piéride de l’æthionème –, la campanule à belles fleurs.
Ces richesses proviennent de la rencontre d’événements tectoniques, climatiques, des aléas de l’évolution de la vie et, durant quelques siècles, de l’activité d’une société agropastorale qui exploita le bois pour les forges : cela a déplacé les équilibres écologiques, favorisé les milieux ouverts et préparé un héritage que nous tâchons de préserver.

David Morichon, conservateur de la réserve naturelle de Conat, janvier 2013.
Code : 
RNN82
Département : 
Pyrénées-Orientales
Communes : 
Conat
Conservateur : 
David MORICHON
Code INPN : 
FR3600082
Code WDPA: 
39795

Menu mentions