Bandeau photo

Forêt du Hardtwald 

Lu­cane cerf-vo­lant - © P.-M. Au­ber­tel
Lu­cane cerf-vo­lant - © P.-M. Au­ber­tel
Ado­nis de prin­temps - © P. Fi­lip­pov / Wi­ki­pe­dia
Ado­nis de prin­temps - © P. Fi­lip­pov / Wi­ki­pe­dia
Fraxi­nelle - © J.-P. Grand­mont / Wi­ki­pe­dia
Fraxi­nelle - © J.-P. Grand­mont / Wi­ki­pe­dia
La forêt Méquillet ou du Hardtwald, au sud de Neuf-Brisach, constitue un ensemble typique de la partie sèche de la plaine alsacienne. Située sur la terrasse rhénane formée par l’ancien cône de déjection du fleuve et occupant 250 hectares, elle est établie sur des alluvions grossières caractérisées par des affleurements de poudingue (conglomérat de galets à ciment calcaire). (lire la suite de l'article)
Ce caractère filtrant du terrain, conjugué à la faible pluviosité (500 à 550 mm par an) et à l’enfoncement de la nappe phréatique, limitent le développement des arbres. Il en résulte une forêt clairsemée, constituée d’un taillis sous-futaie de faible productivité, émaillée de clairières naturelles offrant un intérêt botanique exceptionnel. Certaines associations végétales steppiques sont analogues à celles que l’on peut rencontrer en Europe orientale et notamment dans le bassin du Danube. L’adonis vernale, par exemple, y compte l’une de ses seules stations françaises. Les lisières herbacées des pelouses sèches abritent des ourlets à géranium sanguin, dont le caractère continental est illustré par la présence de la fraxinelle, autre plante peu fréquente en France.
Code : 
RNR243
Département : 
Haut-Rhin
Communes : 
Heiteren
Code INPN : 
FR9300108
Code WDPA: 
555559621

Menu mentions