Bandeau photo

L'une des entrées de la galerie - © CORA Faune Sauvage

Galerie du Pont-des-Pierres

Le pont des Pierres et la gorge de la Valserine - © R. Letscher
Le pont des Pierres et la gorge de la Valserine
Falaises calcaires de faciès urgonien - © R. Letscher
Falaises calcaires de faciès urgonien
Ambiance hivernale dans la galerie - © R. Letscher
Ambiance hivernale dans la galerie
Galerie artificielle, partie non bétonnée - © R. Letscher
Galerie artificielle, partie non bétonnée
La Valserine, rivière sauvage - © R. Letscher
La Valserine, rivière sauvage
Minioptère de Schreibers - © Y. Peyrard
Minioptère de Schreibers - © Y. Peyrard
Aster amelle - © R. Letscher
Aster amelle - © R. Letscher
En 1929, un projet hydroélectrique a nécessité le creusement d’une galerie souterraine pour dévier partiellement la Valserine et bénéficier d’une chute suffisante à l’aplomb des turbines. Mais ces travaux n’ont pas abouti malgré près d’un kilomètre creusé dans la roche. En 1947, lors de sa création, Electricité de France a hérité des parcelles et demeure encore aujourd’hui propriétaire des terrains. Le projet de centrale hydroélectrique n’a pas revu le jour. (lire la suite de l’article)
En 1969, des spéléologues de Bellegarde-sur-Valserine ont rapporté la présence de chauves-souris dans la galerie abandonnée. À partir de 1972, Jean-Louis Rolandez (1954-2004), spéléologue et naturaliste, a entrepris de compter plusieurs fois par an les effectifs présents surtout en hiver. En 1998, l’accès à la galerie souterraine a été protégé par l’installation de grilles permettant toutefois le passage des chiroptères.
L’intérêt majeur de la réserve naturelle, et la raison principale de son classement comme telle, est la présence de chauves-souris dans la galerie. Quatre principales espèces sont présentes surtout de septembre à avril : le minioptère de Schreibers, le grand rhinolophe, la barbastelle et le petit rhinolophe. Ces dernières revêtent un fort intérêt patrimonial au niveau européen, raison pour laquelle la réserve naturelle est également désignée comme site Natura 2000. La galerie du Pont des Pierres est un des rares sites souterrains français ayant fait l’objet de près de 40 années de suivi des populations de chauves-souris.
Code : 
RNR127
Département : 
Ain
Communes : 
Montanges
Conservateur : 
Robin LETSCHER
Code INPN : 
FR9300066
Code WDPA: 
555514335

Espèces mentionnées dans le périmètre de la réserve
(listes non exhaustives)

 
 

Sources des données : Observatoire des Réserves naturelles / INPN

Menu mentions