Bandeau photo

Le ravin Me­li­vrin - © V. Fine

Partias

Panoramique hivernal - © V. Fine
Panoramique hivernal
Condamine et Paria - © V. Fine
Condamine et Paria
Traquet motteux - © R. Balestra
Traquet motteux
Mésange huppée - © R. Balestra
Mésange huppée
Tétras lyre  - © R. Balestra
Tétras lyre
Chamois - © R. Balestra
Chamois
Hermine - © R. Balestra
Hermine
La réserve naturelle régionale des Partias se situe à une dizaine de kilomètres de Briançon, sur la commune de Puy-Saint-André connue pour son volontarisme en matière de transition écologique. (lire la suite de l’article)
Ancienne réserve naturelle volontaire, cet espace naturel protégé de montagne est devenu une Réserve naturelle régionale en 2009. En 2019, la RNR a non seulement fêté ses 10 ans d'existence mais a aussi fait l'objet d'une extension de 17 % de son périmètre passant ainsi de 686 ha à près de 802 ha.
La réserve se situe entre 1600 m et 2940 m d'altitude (Cime de la Condamine) et recèle de milieux très variés : rochers, lacs, zones humides, pelouses, combes à neige, landes alpines, mélézins et une grande diversité géologique qui favorisent la richesses en espèces animales et végétales.
La réserve naturelle des Partias constitue une zone refuge importante pour l'avifaune (plus de 100 espèces d'oiseaux recensées) et particulièrement pour le Tétras-lyre, le Lagopède alpin, la Perdrix bartavelle, la Chouette de Tengmalm, l'Hirondelle de fenêtre, la Niverolle alpine ou encore le Monticole de roche. Seize espèces de chauves-souris d'intérêt communautaire sont présentes dont ; la Barbastelle, le Vespère de Savi, la Sérotine bicolore et la Sérotine de Nilsson. Chez les autres mammifères, des espèces typiquement montagnardes fréquentent le site : Hermine, Marmotte des Alpes, Lièvre variable ou encore le Chamois. La Crossope aquatique est un micromammifère d'intérêt patrimonial qui se retrouve également dans la réserve. Le Lézard vert a été observé en pleine pelouse d'alpage à un record de 2350 m d'altitude. Le Crapaud commun et la Grenouille rousse sont les deux amphibiens protégés qui sont observés dans la réserve.
On dénombre environ 220 espèces d'insectes dont certaines sont patrimoniales (telles que l'Apollon, ou le Damier de la Succise chez les lépidoptères ou le Sympétrum noir et le Leste dryade chez les odonates).
Sur les 524 espèces végétales recensées, plusieurs sont rares, protégées et/ou menacées ou simplement à floraison remarquables : l'Ancolie des Alpes, le Scirpe nain, la Ptentille du Dauphiné (espèce très localisée et endémique) ainsi que le Lis martagon et l'Edelweiss.
Née d'une mobilisation citoyenne pour empêcher certains aménagements sur le vallon et présenter ainsi sa richesse écologique, cette réserve suscite encore et toujours l'intérêt des habitants du territoire En effet, à partir de 2019 et poursuivie sur l'année 2020, la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur (co-gestionnaire avec la mairie de Puy-Saint-André) a mené un projet de concertation citoyenne pour co-construire le nouveau plan de gestion de la réserve des Partias.
Si vous souhaitez obtenir des informations sur ce projet, n'hésitez pas à contacter l'antenne LPO de Briançon !
Code : 
RNR94
Département : 
Hautes-Alpes
Communes : 
Puy-Saint-André
Conservateur : 
Vanessa Fine
Code INPN : 
FR9300059
Code WDPA: 
555514401

Menu mentions