Bandeau photo

Ca­lo­pté­ryx écla­tant - © J. Witt / Coeurs de na­ture / SIPA

Petite Camargue alsacienne

Bras mort dans la réserve - © J. Witt / Coeurs de nature / SIPA
Bras mort dans la réserve
Arbres morts - © J. Witt / Coeurs de nature / SIPA
Arbres morts
Observatoire dans la réserve - © J. Witt / Coeurs de nature / SIPA
Observatoire dans la réserve
Grande aigrette - © P.-M. Aubertel
Grande aigrette - © P.-M. Aubertel
Nymphéa - © J. Witt / Coeurs de nature / SIPA
Nymphéa

Le pro­gramme des ani­ma­tions 2012 de la ré­serve est dis­po­nible ci-des­sous.

Première réserve naturelle d’Alsace, localisée dans la zone à tresses de l’ancien lit majeur du Rhin, elle est frontalière de l’Allemagne et de la Suisse.
Le fleuve jadis torrent glaciaire se répandait dans la plaine d’Alsace au sortir du goulet Bâlois. Il se divisait alors en de multiples bras et remodelait le paysage. Décapant le sol ou déposant des alluvions, le Rhin relançait sans cesse la dynamique de la végétation. Vers 1850, des travaux d’endiguement sont réalisés, coupant le fleuve de son lit majeur. Des travaux de restauration entrepris depuis, permettent à la zone humide de rester très riche. (lire la suite de l’article)
La flore n’est pas en reste. Le site alterne les milieux secs et humides et l’ensemble se confond en une mosaïque complexe. La nature du substrat tantôt sableux, tantôt argileux et la granulométrie des galets déposés jadis par le Rhin contribuent à cette diversité. Aux saulaies blanches et aux bois tendres des bords du Rhin succèdent des chênaies et des bois durs sur les levées. Les pelouses sèches abritent 17 espèces d’orchidées et les prairies humides des espèces protégées.
Les espèces animales présentes sont nombreuses. Près de 200 espèces d’oiseaux fréquentent le site, dont une centaine est nicheuse. Le blongios nain est l’hôte des roselières. En hiver, le butor étoilé et la grande aigrette sont visibles. Le Vieux Rhin accueille les garrots à œil d’or, les harles bièvres ou les anatidés venus du nord de l’Europe. Les batraciens sont représentés par 15 espèces. Le sonneur à ventre jaune et le triton crêté, mais aussi la rainette verte fréquentent le site. Les insectes sont également bien représentés (40 espèces de papillons dont l’azuré des paluds, près de 50 d’odonates dont l’agrion de Mercure).
Code : 
RNN60
Département : 
Haut-Rhin
Communes : 
Bartenheim
Kembs
Rosenau
Saint-Louis
Village-Neuf
Conservateur : 
Léa MERCKLING
Code INPN : 
FR3600060
Code WDPA: 
6250

Menu mentions