Bandeau photo

Vue du site - © CR Pays de la Loire

Prairies et roselière des Dureaux

Cisticole des joncs - © A. Croos / Wikipedia
Cisticole des joncs - © A. Croos / Wikipedia
Triton marbré - © Siga / Wikipedia
Triton marbré - © Siga / Wikipedia
Inule d'Angleterre - © C. Fischer / Wikipedia
Inule d'Angleterre - © C. Fischer / Wikipedia
Situées au sud du département de la Sarthe, au coeur de la vallée du Loir, la réserve naturelle des prairies et roselière des Dureaux constituent près de 10 hectares de nature intacte. Incluse dans le lit majeur du Loir, la réserve vit au rythme de l’eau et du travail de l’homme. (lire la suite de l’article)
L’hiver, les crues recouvrent une grande partie des lieux. Au printemps et au début de l’été, les prairies hautes et fleuries accueillent insectes, papillons et oiseaux. La grande diversité des ambiances (bocage, roselière, fossés, mares, ruisseau, haies, prairies) est une synthèse d’un monde où la biodiversité a repris tous ses droits. Havre de paix pour de nombreuses espèces animales, la réserve est une halte et un garde-manger prisés des oiseaux migrateurs. Son avenir est intimement lié à la pratique d’une agriculture durable. Le fauchage tardif et l’élevage extensif maintiennent les milieux ouverts et permettent aujourd’hui de garantir la préservation de cet écrin de verdure incomparable. On peut observer sur place de nombreux oiseaux dont les hôtes discrets de la roselière que sont le râle d’eau, la cisticole des joncs et la locustelle luscinioïde. On trouve des papillons, comme le très rare cuivré des marais, et de nombreuses espèces de libellules. Les amphibiens comptent des grenouilles agiles, des crapauds communs, des rainettes vertes.
Sur le site ont été recensées 221 espèces végétales comme des orchidées et la majestueuse grande douve, la renoncule à feuilles d’ophioglosse ou la gratiole officinale, qui sont des plantes protégées à l’échelle nationale.
Code : 
RNR166
Département : 
Sarthe
Communes : 
Vaas
Code INPN : 
FR9300129
Code WDPA: 
555513709

Menu mentions