Bandeau photo

La montagne Sainte-Victoire depuis la route du Tholonet - © Y. Tennevin / Wikipedia

Sainte-Victoire

Le gisement de Roques-Hautes - © N. Bertucceli
Le gisement de Roques-Hautes
Pontes de titanosaure - © Y. Dutour
Pontes de titanosaure
Traquet oreillard - © M. S. Jobling / Wikipedia
Traquet oreillard - © M. S. Jobling / Wikipedia
Située au pied ouest de la montagne Sainte-Victoire, au coeur du Parc départemental de Roques-Hautes, la réserve naturelle géologique de Sainte-Victoire couvre 140 hectares. Créée en 1994, elle se compose d’une partie centrale dite des « Grands Creux » où toute pénétration est interdite, et d’un périmètre de protection. (lire la suite de l’article)
La montagne Sainte-Victoire, lieu de rencontre entre les domaines alpin et méditerranéen, recèle une richesse biologique exceptionnelle liée à ses caractéristiques biogéographiques, géologiques et historiques. La réserve naturelle est connue depuis 1947 pour son gisement paléontologique à œufs de dinosaures. Ceux-ci ont été pondus à la fin du Crétacé et fossilisés dans des argiles rouges et des grès continentaux très vulnérables à l’érosion. Le site est d’importance majeure dans un contexte international où seulement 10 sites comparables ont été identifiés dans le monde. Au delà du strict intérêt géologique, son caractère remarquable réside également dans son paysage, sa faune et sa flore exceptionnels. Six habitats d’intérêt communautaires y ont d’ailleurs été recensés dont un prioritaire, celui des pelouses de crêtes, ainsi que de très nombreuses espèces protégées.
Code : 
RNN117
Département : 
Bouches-du-Rhône
Communes : 
Beaurecueil
Conservateur : 
Thierry Tortosa
Code INPN : 
FR3600117
Code WDPA: 
147283

Menu mentions