Bandeau photo

Padule Maggiore - © Corse Sauvage / Flickr

Tre Padule de Suartone

Vue du site depuis un promontoire - © O. Bonnenfant / OEC
Vue depuis un promontoire - © O. Bonnenfant / OEC
La Padule Maggiore - © Corse Sauvage / Flickr
La Padule Maggiore
Ruisseau temporaire - © O. Bonnenfant / OEC
Ruisseau temporaire - © O. Bonnenfant / OEC
Pseudo-lapiaz - © O. Bonnenfant / OEC
Pseudo-lapiaz - © O. Bonnenfant / OEC
La Padule Maggiore - © O. Bonnenfant / OEC
La Padule Maggiore - © O. Bonnenfant / OEC
Héron pourpré - © J.-M. Garg / Wikipedia
Héron pourpré
Alouette lulu - © A. Chudy / Flickr
Alouette lulu
Discoglosse sarde - © B. Trapp / Wikipedia
Discoglosse sarde
Stellaire des marais - © O. Bonnenfant / OEC
Stellaire des marais - © O. Bonnenfant / OEC
Gen­na­rie à deux feuilles - © Orchi / Wikipedia
Gen­na­rie à deux feuilles
La réserve naturelle des Tre Padule de Suartone abrite un ensemble de mares temporaires regroupant des espèces végétales particulièrement rares. Les mares temporaires sont parmi les zones humides les plus originales mais aussi les plus vulnérables de Méditerranée. (lire la suite de l’article)
L’alternance entre sécheresse et submersion, qui rythme les saisons, a favorisé la sélection d’espèces originales adaptées à des conditions extrêmes. La flore riche et diversifiée est ici caractérisée par la présence d’espèces aux noms poétiques comme l’isoète à voile ou la littorelle à une fleur souvent protégées au niveau national, très rares ou endémiques. Milieux humides également privilégiés pour les insectes aquatiques et les amphibiens, ces mares offrent, au sein d’une région plutôt aride, l’eau nécessaire à leur développement.
Cachées par le maquis, elles côtoient dans la réserve naturelle d’autres milieux, ruisseau temporaire, pelouses humides, dalles rocheuses, fruticées naines, également sources de biodiversité, avec en particulier de nombreuses plantes peu communes à l’échelle de la Corse et même de la Méditerranée. Certaines sont d’ailleurs protégées : romulée de revelière, antinorie insulaire, gennarie à deux feuilles…
L’avifaune compte comme espèces nicheuses l’alouette lulu, les fauvettes sarde et pitchou, la pie-grièche écorcheur. Pour les oiseaux d’eau visitant le site, on trouve l’échasse blanche, l’aigrette garzette, le héron pourpré, les bécasseaux, chevaliers et divers canards…
Les amphibiens et reptiles sont représentés par le crapaud vert, la rainette sarde, le discoglosse sarde, le phyllodactyle d’Europe, l’hémidactyle verruqueux et la tortue d’Hermann ainsi que deux espèces endémiques : l’algyroïde tyrrhénien et le lézard tyrrhénien.
Code : 
RNC151
Département : 
Corse-du-sud
Communes : 
Bonifacio
Conservateur : 
Marie-Laurore POZZO di BORGO
Code INPN : 
FR3600151
Code WDPA: 
178227

Menu mentions