Bandeau photo

Vue du site - © RN Vallée des Cailles

Vallée des Cailles

Ephippigère des vignes - © Weitbrecht / Wikipedia
Ephippigère des vignes - © Weitbrecht / Wikipedia
Panneau sur le site - © RN Vallée des Cailles
Panneau sur le site - © RN Vallée des Cailles
Orchis brûlé - © P.-M. Aubertel
Orchis brûlé - © P.-M. Aubertel
Limodore à feuilles avortées - © Orchi / Wikipedia
Limodore à feuilles avortées - © Orchi / Wikipedia
Anémones pulsatilles - © RN Vallée des Cailles
Anémones pulsatilles - © RN Vallée des Cailles
Située à 15 km au nord de Dreux, la vallée des Cailles est constituée de pelouses calcaires mésophiles et méso-xérophiles, de boisements, de fourrés et de cultures insérées dans un vallon sec sur près de 2 kilomètres en bordure de la forêt domaniale de Dreux.
Les pelouses étaient anciennement entretenues par le maintien d’une activité pastorale qui a disparu progressivement au début des années 1980. (lire la suite de l’article)
Le site de 45 hectares est remarquable pour ses caractéristiques paysagères originales et la présence de milieux naturels devenus rares. Cette vallée, occupée dès la préhistoire, possède de nombreuses traces de silex taillés, ce qui lui procure un intérêt archéologique. Historiquement cette propriété communale est une indivision entre les habitants de Boncourt suite à un don du seigneur Pierre Dalanoi en 1271. C’est ainsi que la plupart des parcelles étaient cultivées et utilisées en jardins probablement jusqu’au début du 20ième siècle. Par la suite l’utilisation du site tomba en désuétude.
Afin d’éviter un enfrichement de ces terrains, il furent pâturés de 1951 à 1967 par les moutons. Puis le site fut à nouveau abandonné, ce qui provoqua la fermeture naturelle des prairies et pelouses par la colonisation des buissons. Cette évolution naturelle fait disparaître progressivement les milieux ouverts dans lesquels sont présents la plupart des espèces végétales protégées et remarquables ainsi que de nombreuses espèces animales, avec plus particulièrement certaines espèces d’insectes en limite d’aire de répartition comme l’éphippigère des vignes. Un pâturage épisodique a subsisté jusqu’en 1980, ce qui a tout de même permis de limiter l’envahissement des principales pelouses.
On recense sur le site 293 espèces de plantes dont 6 sont protégées en région Centre. Plusieurs espèces sont en limite nord d’aire de répartition comme le limodore à feuilles avortées. 14 espèces d’orchidées ont été inventorées, ce qui est remarquable pour l’Eure-et-Loir. C’est ainsi que la vallée des Cailles est surnommée la vallée au orchidées.
Par ailleurs, 7 milieux naturels sont présents dont les pelouses sèches mésophiles et mésoxérophiles d’intérêt communautaire.
Code : 
RNR249
Département : 
Eure-et-Loir
Communes : 
Boncourt
Conservateur : 
Stéphane HIPPOLYTE
Code INPN : 
FR9300111
Code WDPA: 
555559575

Menu mentions