Le contenu

Category Archives: Non classé

Périmètre de protection : 4 ha de zone tampon pour mieux protéger la Réserve naturelle du delta de la Dranse

25 Mar

Le périmètre de protection de la Réserve naturelle nationale du delta de la Dranse (Haute-Savoie) a officiellement été créé le 13 mars dernier ! D’une superficie de 4 hectares, il constitue une zone tampon sur la façade lacustre de la réserve naturelle. Retrouvez l’arrêté préfectoral, ici.

Créée en 1980 et gérée par Asters – Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie, cette réserve naturelle est située au cœur d’une zone très urbanisée et industrielle. Sur environ 53 hectares, elle protège l’un des derniers deltas lacustres naturels remarquables, encore actifs du Léman, des habitats naturels menacés et une biodiversité riche. En savoir plus

RNF salue les efforts de chacun pour réaliser ce projet. C’est l’aboutissement de plus d’une décennie de travail, d’échanges et de concertation entre les services de l’État, l’équipe de la réserve naturelle, les membres du comité consultatif, la commune de Publier et d’autres partenaires.

 

Voir l'article

Catégories :

  • Non classé

Un observatoire photo participatif sur la Réserve naturelle du Pinail

10 Déc

À l’occasion de la journée mondiale du climat, le 8 décembre, GEREPI déploie un nouvel outil pédagogique et scientifique sur le sentier de découverte de la réserve naturelle : un observatoire participatif de l’impact du changement climatique sur les milieux aquatiques et humides.

Comment participer ?

Rien de plus simple, il suffit d’utiliser l’appareil photo de son téléphone portable à chacun des 6 postes d’observation du sentier de découverte en suivant ces quelques consignes :

  1. Placer le téléphone dans la fente en positionnant les capteurs dans l’espace vide, en direction du paysage
  2. Appuyer le téléphone contre la paroi du support
  3. Faire la mise au point et prendre une photo
  4. Envoyer la photo sur contact@reserve-pinail.org en précisant le poste d’observation

Les photos sont ensuite mises en ligne pour que chaque participant ou visiteur puisse observer l’évolution du paysage et tout particulièrement le niveau d’eau des mares et leurs végétations qui évoluent saison après saison

Origine du projet

Année après année, les mares du Pinail s’assèchent davantage sous l’effet du changement climatique. Nénuphars, libellules, touffe de carex, grenouilles, potamot… trouvent encore refuge parmi elles mais pour combien de temps encore ? Telle est la question posée aux visiteurs au travers cet observatoire participatif qui vise à les impliquer dans l’observation de la nature, d’une part pour en garder la mémoire et d’autre part pour favoriser la prise de conscience voir même l’action en faveur de la biodiversité et du climat. « TOUS ACTEURS ! »

Les suivis scientifiques menés par GEREPI sont sans équivoque : la zone humide du Pinail s’assèche à petit feu et un certain nombre d’espèces aussi bien protégées que communes se raréfient (grenouille agile, agrions, gentiane des marais et azuré des mouillères, etc.). L’évolution de la prairie de Fombredé pâturée par le troupeau de la réserve, est un illustre exemple et le suivi photographique pratiqué depuis 2016 a motivé l’émergence de l’observatoire participatif tellement les images parlent d’elles-mêmes. Après recherche et réflexion, un prototype a été développé avec La Regratterie, une recyclerie locale, afin que la prise de photo soit la plus simple et identique possible, qu’importe le téléphone, le photographe ou la saison. La mise en place sur site a ensuite été réalisée avec un chantier d’insertion local, Audacie, partenaire de longue date de la réserve.

Chacun des 6 postes d’observation été placé dans un contexte particulier afin de suivre et évaluer différents impacts du changement climatique sur des mares permanentes et temporaires, des secteurs de coupe, de brûlage ou de libre évolution, ainsi qu’un paysage de lande à mares. Un projet qui s’inscrit dans le temps afin de révéler une série d’images riches en enseignements, mais aussi un parti pris quant à l’empreinte carbone du numérique sur lequel repose cette ambition pédagogique et scientifique.

En savoir plus

Voir l'article

Catégories :

  • Non classé

Programme de suivi des pygargues : nouvel outil interactif

12 Oct

Le programme de suivi des pygargues en France se dote d’un outil interactif pour mieux analyser le retour de cette espèce sur notre territoire et permettre aux observateurs, de plus en plus nombreux, de partager leur passion pour cette espèce. Grâce à la participation de tous, cet outil va permettre d’améliorer les connaissances sur le pygargue et d’abonder les différentes études scientifiques menées depuis deux ans.

Le plus grand aigle d’Europe a fait son retour en temps qu’espèce nicheuse en France en 2011 en lorraine. Depuis, 4 autres couples se sont installés dans le pays, montrant un retour lent mais réel de l’espèce.

En savoir plus

Voir l'article

Catégories :

  • Non classé

Extension de la Réserve naturelle régionale des Coteaux du Pont-Barré

22 Sep

La Réserve naturelle régionale des Coteaux du Pont-Barré a récemment été agrandie de près de 19 hectares ! Sa superficie passe donc de 8.52 ha à 27.40 ha.

Cet espace de nature protégé, situé au sud d’Angers, est géré par la LPO Anjou.

Son relief particulier, fait de pentes entrecoupées de nombreux petits plateaux et d’escarpements rocheux, et la complexité géologique créent une mosaïque d’habitats naturels : pelouses et landes, ourlets forestiers, peuplements pionniers sur affleurements rocheux, friches, zones boisées et milieux humides.

De nombreuses espèces s’y plaisent. 420 espèces de plantes et 87 espèces de papillons y ont été recensées à ce jour !

Le réseau des réserves naturelles s’agrandit et ce n’est pas fini !

Voir la fiche de la réserve naturelle > ici.

Voir l'article

Catégories :

  • Non classé